Question:
Eau du robinet: sans danger à utiliser sans faire bouillir?
Ben
2010-11-10 02:18:11 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'ai fait mon premier lot de bière ce week-end. Je n'avais pas assez d'eau en bouteille à ajouter à mon moût pour faire 5 gallons, alors j'ai utilisé de l'eau du robinet. J'ai désinfecté le pulvérisateur de mon évier en le trempant dans une solution désinfectante pendant 5 minutes, puis je l'ai utilisé pour pulvériser de l'eau du robinet dans mon fermenteur principal jusqu'à ce que j'aie atteint 5 gallons. (J'ai aussi pensé que la pulvérisation aiderait à aérer.) À l'avenir, devrais-je faire bouillir l'eau du robinet en premier, ou est-ce que l'ajouter de cette façon va se passer?

Six réponses:
#1
+10
PMV
2010-11-10 02:19:21 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Techniquement, l'eau du robinet doit toujours être désinfectée.

En réalité, je n'ai jamais désinfecté l'eau du robinet et n'ai jamais eu de problème. Votre bière devrait être bonne.

L'eau du robinet provenant de sources publiques doit être assainie. Cependant, les chlorophénols tant mentionnés peuvent en effet être problématiques. Peut-être que si votre système d'eau utilise de l'eau souterraine et a donc besoin de très faibles niveaux de chlore *, vous pouvez vous en tirer. Ou peut-être que vous ne remarquez pas de touche phénolique dans la bière. Mais si votre service d'eau reçoit de l'eau de surface à grand volume un mois, ou même répare une conduite qui fuit, il peut faire monter le désinfectant et vous causer certainement des problèmes.
#2
+4
Morgan
2010-11-10 03:01:41 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Deux problèmes doivent être résolus avant de pouvoir utiliser l'eau du robinet en toute sécurité.

Premièrement, votre eau est probablement chlorée. En plus d'affecter éventuellement la levure, cela se traduit presque toujours par une saveur de chlorophénol (pensez à l'odeur de pansement). Le chlore réagit avec les produits chimiques du houblon pour former le chlorophénol. Pour résoudre ce problème, assurez-vous de filtrer votre eau au charbon pour éliminer le chlore. Cela vaut pour toute l'eau de brassage, que ce soit en ajoutant votre purée, en faisant bouillir ou avant la fermentation.

Le second est l'assainissement. Pour être sûr, vous devriez probablement faire bouillir et refroidir l'eau. Il y a probablement des bactéries difficiles à tuer près de l'ouverture de votre robinet, tuyau, etc.

L'eau bouillante AFAIK doit éliminer le chlore résiduel http://www.ehow.com/how_4516999_remove-chlorine-from-water.html
L'ébullition peut éliminer le chlore, mais vous devez le faire bouillir pendant un certain temps, au moins 15 minutes d'après ce que je comprends. Vous pouvez également le laisser reposer pendant plus de 24 heures pour «éteindre le gaz» naturellement. Cependant, si la municipalité utilise de la chloramine, elle ne peut pas être évaporée efficacement et vous devrez utiliser une filtration au carbone. Vous pouvez détecter la chloramine en plaçant un grand volume d'eau dans un seau blanc ... il aura un peu une teinte verte.
#3
+4
Calvin Perilloux
2010-11-17 01:27:44 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La réponse sûre est de faire bouillir chaque goutte d'eau qui touche votre fermenteur. Mais c'est parfois exagéré.

Si vous avez un puits comme moi, suivez la règle d'ébullition. Même si l'eau du puits est propre, ils ne recherchent que des coliformes, pas d'autres choses, et même si j'ai une unité de stérilisation UV pour tuer les bactéries, il n'y a pas d'effet désinfectant résiduel dans les conduites, il y a donc un risque de eau de puits propre mais conduites sales.

Si vous êtes sur l'eau publique, il y a presque certainement un certain type de chlore ou d'ozone ajouté pour tuer et ensuite fournir des effets résiduels contre les bactéries. Aux États-Unis, ils se tournent presque partout vers les chloramines, qui sont beaucoup plus stables que le chlore libre, et peuvent donc en utiliser moins et garder l'eau exempte de bactéries plus longtemps.

Malheureusement, les chloramines «la stabilité signifie que vous NE POUVEZ PAS l'enlever par une courte ébullition ou en l'oubliant pendant la nuit. Il existe deux méthodes courantes pour l'enlever: Filtrer lentement à travers le charbon, ce qui éliminera la chloramine si cela est fait correctement, mais je dois admettre que je me demande si les filtres à charbon eux-mêmes peuvent être problématiques pour l'assainissement. L'ajout d'une unité d'osmose inverse après le filtre à charbon est encore mieux. La deuxième méthode consiste simplement à ajouter des sulfites, qui réagissent immédiatement avec la chloramine et la réduisent à zéro en quelques minutes.

Je préfère la méthode au sulfite à un taux d'environ un comprimé de campden pour 10 gallons d'eau - vous n'avez pas besoin de beaucoup, assurez-vous simplement qu'il se dissout et se mélange bien. Il y aura un peu de sulfite résiduel, mais le niveau est si bas qu'il n'affectera pas votre levure, et il s'en échappera au début de la fermentation. N'oubliez pas que c'est pour l'eau de la ville qui est déjà exempte de bactéries car le sulfitage à ce faible niveau ne tuera pas les insectes qui s'y trouvent déjà, et l'eau de puits ne contient de toute façon pas de chloramines.

Pour l'eau de ville contenant du chlore ou des chloramines, retirez-les TOUJOURS avant de les infuser ou de les ajouter à un fermenteur. J'ai goûté à de nombreux homebrews autrement bien faits qui ont été ruinés en utilisant de l'eau chlorée ordinaire. Le chlore et les tanins (de céréales ou de houblon) vous donnent des chlorophénols, et ce sont des composés aromatiques très, très puissants, et pas dans le bon sens: médicinaux et pansements.

Calvin Perilloux, Middletown, Maryland, États-Unis

+1 pour une utilisation efficace des comprimés Campden. Je cherchais spécifiquement ce traitement et s'il a l'effet que vous avez décrit sur les chloramines.
#4
+2
sgwill
2010-11-10 02:24:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Parce que vous ajoutez de l'eau avant le début de la fermentation, vous êtes probablement assez sûr, surtout si vous vivez là où vous pouvez obtenir de l'eau de ville. Si vous avez un puits, vous voudrez peut-être tester votre eau, mais en général, si vous aimez le goût de votre eau du robinet (et que vous ne tombez pas malade en la buvant), elle devrait être assez bonne pour votre bière.

#5
+1
Dolbz
2010-11-10 02:46:15 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Ici, au Royaume-Uni, il est courant que l'eau du robinet soit chlorée. Cela tue les bactéries et pourrait donc également tuer la levure. J'ai lu que laisser l'eau du robinet reposer pendant une longue période (heures) rendra l'eau sûre à utiliser car le chlore s'évapore.

Hmm, je suis presque sûr que je reçois de l'eau du robinet chlorée. Je n'ai même pas pensé à tuer la levure. Heureusement, la levure semblait très désireuse de rester en vie, et j'ai eu un assez bon bouillonnement hors du sas environ 12 heures après mon lancement.
J'ai brassé une poignée de kits de bière et de kits de vin en utilisant l'eau du robinet du Royaume-Uni et je n'ai eu aucun problème jusqu'à présent.
le problème n'est pas que cela nuit à la levure, le problème est que cela encourage la formation de chlorophénols (arômes plastiques ou médicinaux).
#6
-3
Timone
2010-11-10 02:22:59 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Je n'ajouterais même pas d'eau en bouteille à mon seau sans l'avoir d'abord bouillie. Vous allez peut-être bien, mais vous tentez les dieux de la bière.

Avez-vous eu des problèmes ou répétez-vous simplement ce que vous avez entendu ailleurs? Il y a une paranoïa substantielle en matière d'assainissement dans le brassage et il est important de savoir où tracer la ligne. Ne pas utiliser d'eau en bouteille sans faire bouillir semble être un extrême.
Les dieux de la bière sont beaucoup plus miséricordieux que vous ne le pensez. Détendez-vous, faites un homebrew.
L'eau en bouteille bouillante me semble exagérée.
@Zuph, +1 pour Papazian


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...