Question:
Quelle est la bonne méthode pour lancer un démarreur?
Nicholas Trandem
2010-11-10 02:54:30 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Quelle est la bonne méthode pour lancer un démarreur? Dois-je simplement verser le tout ou dois-je en "récolter" une certaine partie?

Je viens de commencer à utiliser des démarreurs (0,25 à 0,5 gallon d'eau + 2-4 tasses Pale LME + 1 flacon White Labs). Je viens de jeter tout le contenu du démarreur (après une vigoureuse secousse) dans le primaire. Existe-t-il une manière meilleure / plus correcte de lancer un démarreur? Suis-je en train de risquer d'ajouter des saveurs décalées?

Trois réponses:
#1
+2
PMV
2010-11-10 03:02:02 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Vous utilisez la bonne méthode.

Certaines personnes versent la bière plate et ne lancent que la levure solide, mais c'est exagéré, surtout si vous faites un démarreur avec Pale LME.

Si vous fabriquez un démarreur à partir de moût que vous avez sauvé de votre dernière bombe de malt impériale brevetée noire, et que vous lancez un lot d'un gallon de bière blonde pour femme, alors jetez définitivement le moût, sinon vous devriez soyez tout bon en versant tout le démarreur.

#2
+2
Morgan
2010-11-10 03:29:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Que ce soit pour simplement planter le tout, ou pour refroidir (pour laisser tomber la levure si nécessaire) et décanter le liquide dépend de votre bière et de la taille du lot.

Par exemple, pour faire un stout impérial russe, Je pourrais faire un grand démarreur de 2 litres (peut-être même plus grand). En général, les démarreurs doivent être sautés au minimum et avoir un OG d'environ 1,040-1,050. Si je devais mettre tout cela dans un lot de 5 gallons, j'ajouterais environ 1/2 gallon, ce qui porterait le total à 5,5 gallons. Mon démarreur représenterait environ 9% du moût total. Pour ma part, je ne voudrais pas qu'un démarreur faible «dilue» 9% de l'ensemble de la bière maltée beaucoup plus lourde.

Si toutefois, je lançais une entrée de 1 litre légèrement houblonnée dans une bière blonde belge douce ou hefeweizen, je ne m'en soucierais pas beaucoup et je sauterais l'étape de refroidissement et de décantation.

#3
+1
J Wynia
2010-11-10 03:07:36 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Tout ce que j'ai lu dit de jeter le tout là-dedans. La santé et le nombre de cellules de la levure ainsi que la température du moût sont tout ce qui compte vraiment. Les saveurs off viennent de ces facteurs étant «off» d'où ils devraient être pour le style.



Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 2.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...